Vladimir Cosma au festival international du film d’amour de Mons

Publié le Mis à jour le

Grand moment d’émotion ce vendredi soir lors de la soirée d’ouverture du FIFA à Mons.

En effet, le maestro d’origine roumaine, Vladimir Cosma, a dirigé l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie qui a interprété le concerto pour mandoline, peut-être à la grande déception de certains qui auraient aimé se remémorer certaines musiques de films.

téléchargement (7)Mais Vladimir Cosma ce ne sont pas que des musiques de films, c’est aussi des orchestres symphoniques, des chansons et aussi du jazz…des collaborations avec nos Toots Thielemans ou Philip Catherine nationaux et les internationaux Chet Baker, Pepper Adams et autres Stéphane Grapelli !!!
téléchargement (8)Vladimir Cosma, dont la première composition pour le cinéma est la musique du film d’Yves Robert « Alexandre le bienheureux », a bercé vos oreilles avec « Le Grand Blond avec une chaussure noire », « Diva », « Les Aventures de Rabbi Jacob », « L’Animal », « La Boum », « le Bal », « L’As des as », « La Chèvre », « Les Fugitifs », « Pleure pas la bouche pleine », « Dupont Lajoie », « Un éléphant ça trompe énormément », « La Dérobade », « Le père Noël est une ordure », « L’Étudiante », « La Gloire de mon père », « Le Château de ma mère », « Le Dîner de cons »…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s